Les Cahiers Max Jacob n°10

Largement traduit de son vivant en anglais, espagnol et italien, Max Jacob a entretenu d'importants réseaux internationaux dès 1913. Ce numéro donne plus qu'une liste de traductions ; il retrace la réception critique de l'auteur par-delà les frontières françaises, en Europe mais aussi outre-Atlantique. Loin de confirmer la légende du poète solitaire ou du reclus de Saint-Benoît-sur-Loire, les études du dossier présentent les ramifications entre les avant-gardes littéraires de l'époque. Quels sont les ouvrages les plus traduits de Max Jacob ? Quelles sont les revues qui accueillent ses textes Qu'en est-il du vivant de l'auteur ? Et des publications posthumes ? Plusieurs traducteurs et spécialistes de traductologie livrent ici une synthèse sur la traversée, des frontières, sur les passeurs d'hier et d'aujourd'hui. Ce volume, augmenté, accueille en outre diverses études critiques sur les liens à Rilke et Verlaine, sur l'amitié à Louis Guilloux ou encore sur la relation au jeune Albert Camus. Des documents iconographiques souvent inédits enrichissent l'ensemble. Une fois encore, la livraison des Cahiers Max Jacob rassemble introductions critiques, études approfondies et quelques surprises pour les connaisseurs avertis.
Vous pouvez accéder à certains articles gratuitement en parcourant le sommaire du numéro ci dessous,
pour acquérir la revue cliquez ici

Pour citer les articles en libre accès :
NOM Prénom, « Titre de l’article », Cahier Max Jacob, n°10, Pau : Les Amis de Max Jacob, 2010, page.
Nous vous remercions de bien vouloir vous conformer aux règles de copyright en vigueur.

Sommaire

INTRODUCTION

DOSSIER
Max Jacob : traductions et critiques à l’étranger

Cahiers Max Jacon n°10 - traductions et critiques à l’étrangerAdriano MARCHETTI
Les débuts de Max Jacob en Italie, avant qu’on ne l’y traduise

Andrea BEDESCHI
« Je suis content qu’on me connaisse en Italie. »
Max Jacob et ses livres traduits en italien

Marie-Claire DURAND GUIZIOU
Max Jacob dans la langue de Cervantès
En Espagne et outre-Atlantique du vivant de l’auteur

Claude FOUCART
« Présence » de Max Jacob en Allemagne

Moishe BLACK
Vues et bévues d’un traducteur jacobien

Alexander DICKOW
Parlez-vous jacobien ? Exégèse d’une traduction

 

 

ARTICLES CRITIQUES

Jean de PALACIO
Un brelan de communiés : Jacob entre Verlaine et Rilke

André ROT
Max Jacob et Louis Guilloux : une grande amitié méconnue

Guy BASSET
Max Jacob-Albert Camus : une rencontre manquée ?

Alain SÉGAL
Les éditions de L’Histoire du roi Kaboul Ier et du marmiton Gauwain

HOMMAGE

Patricia SUSTRAC
René Villard, biographe de Max Jacob

COMPTES RENDUS


Retour
Panier
Édités par l’association des Amis de Max Jacob, LES CAHIERS MAX JACOB — revue annuelle — sont publiés avec le concours du Ministère de la Culture et de la Communication-DRAC Centre, du Conseil Général du Loiret, de  la ville d’Orléans et de Quimper, de la Communauté de Communes Val d’Or-Forêt et du Centre National du Livre.

Les Cahiers Max Jacob sont présents chaque année, en octobre,  au Salon de la revue organisé par ENT’REVUES (espace des Blancs-Manteaux à Paris) grâce à l’aide de Livre Au Centre, agence régionale pour le livre en région Centre.