Les Cahiers Max Jacob n°15/16

Dès ses débuts d’écrivain, avec la publication du conte Histoire du roi Kaboul Ier et du marmiton Gauwain, Max Jacob interroge la culture de masse et les formes dites « populaires ». Avant que Dada et le Surréalisme n’aient établi la légitimité d’une telle démarche, Jacob puise dans des sources aussi diverses que le conte, le cinéma, le folklore, la romance, le roman-feuilleton, l’opérette ou le théâtre de boulevard. Cette propension à s’approprier tout discours hétéronome fait de l’oeuvre de Jacob un bouillon de culture unique en son genre, un kaléidoscope de discours hétérogènes où priment toujours le merveilleux et l’envol de l’imagination. Mais quels sont les enjeux de cette démarche ? Comment diffère-t-elle des récupérations surréalistes qui peuvent paraître analogues au premier abord ? Comment le populaire s’articule-t-il au religieux chez l’écrivain croyant que fut Max Jacob ? Comment ce recours à des sources oubliées ou minorées influe-t-elle sur la réception de l’oeuvre jusqu’à aujourd’hui ? Autant de questions que ce numéro des Cahiers Max Jacob approfondit et éclaircit. En publiant Le Géant du Soleil, conte paru en 1904, que l’on pensait perdu, en proposant des inédits et une iconographie originale, Les Cahiers invitent à découvrir la part la plus onirique de l’œuvre de Max Jacob, figure majeure de l’univers des lettres du XXe siècle.

Vous pourrez bientôt accéder à certains articles gratuitement en parcourant le sommaire du numéro ci dessous,
pour acquérir la revue cliquez ici

Pour citer les articles en libre accès :
NOM Prénom, « Titre de l’article », Les Cahiers Max Jacob, n°15/16, Pau : Les Amis de Max Jacob, 2015, page.
Nous vous remercions de bien vouloir vous conformer aux règles de copyright en vigueur.

   

Sommaire

INÉDITS

DOSSIER
Max Jacob et la culture populaire
Dossier préparé par Alexander DICKOW

 

Cahiers Max Jacon n°10 - traductions et critiques à l’étranger

Alexander DICKOW
Max Jacob et la culture populaire

 

Alexander DICKOW
Le Géant du Soleil : un conte retrouvé de Max Jacob

 

Max JACOB
Le Géant du Soleil

 

Nadejda MAGNENAT
Max Jacob et le cinématographe

 

Émilien SERMIER
Coïncidences et décalages esthétiques :
Max Jacob et la tradition du roman-feuilleton

 

 

 

 

HOMMAGES

 

Patricia SUSTRAC
Le 70e anniversaire de la mort de Max Jacob

Esther TELLERMANN
Pour saluer Max Jacob

Nicolas GRENIER
Cité de La Muette


Les lauréats du concours de nouvelles organisé en hommage à Max Jacob

Martine LEMAIRE-ALEXANDRE
Un souvenir tout neuf

Jeanne BORENSZTAJN
Alexandrin

Olivier MAVRÉ
Les Sans-Mots

COMPTES RENDUS

 


Max JACOB, Max Jacob écrit. Lettres à six amis : Charles Oulmont,
Louis Vaillant, Jean Cassou, René Iché, Louis Dumoulin,
Marcel Métivier

par Béatrice MOUSLI et Anne VERDURE-MARY


Max JACOB, Max Jacob, la vérité du poète
par Alexander DICKOW


Alexander DICKOW, Le Poète innombrable : Blaise Cendrars, Guillaume Apollinaire, Max Jacob


Bruno DOUCEY, Le Carnet retrouvé de Monsieur Max

par Cécile SZYF


Max JACOB, Morven le Gaélique
par Julien LANOË


Patrice DELBOURG, Max Jacob, un drôle de paroissien, portrait

Communiqué des éditions du Castor astral


Max JACOB, Fragments de pensées et de vie littéraire
dévoilés dans quelques lettres de Max Jacob à Tristan Rémy (1922-1923
)

par Francis DEGUILLY


Gabriel BOUNOURE, Souvenirs sur Max Jacob

par Patricia SUSTRAC


Europe (dossier Max Jacob)
par Jérôme DUWA


André CARIOU, Max Jacob, le peintre inavoué

par Patricia SUSTRAC.


Marie-Claire DURAND GUIZIOU (en collaboration avec Hélène HENRY)
Max Jacob et la nomination, étude de la genèse des noms propres
et jouissance créatrice autour du signe onomastique

par Jean de PALACIO


Julie BIRMANT et Clément OUBRERIE, Picasso

par Jean-Marc PONTIER


Max JACOB, Lectures à voix nues

par Cécile SZYF


Max JACOB, Œuvres

par Nadejda MAGNENAT


Prix Max Jacob


Les lauréats 2015


Paol KEINEG, Mauvaises Langues
par Patricia SUSTRAC


Ritta BADDOURA, Parler étrangement
par Patricia SUSTRAC


Les lauréats 2014


Éric SARNER, Cœur chronique

par Émilia NDIAYE


Mohammed BENNIS, Lieu païen

par Guy BASSET


Les lauréats 2013


James SACRÉ, Le paysage est sans légende
par Alain GERMAIN


Thanassis HATZOPOULLOS, Cellule
par Tristan HORDÉ


Ouvrages ne donnant pas lieu à compte rendu


Sauf mentions contraires, les notes bibliographiques des œuvres de Max Jacob renvoient à : Max JACOB, Œuvres, Paris : Gallimard (collection Quarto), 2012.Édition établie, présentée et annotée par Antonio Rodriguez, préface de Guy Goffette.
Ce volume est référencé par l’abréviation O.


Retour
Panier
Édités par l’association des Amis de Max Jacob, LES CAHIERS MAX JACOB — revue annuelle — sont publiés avec le concours du Ministère de la Culture et de la Communication-DRAC Centre, du Conseil Général du Loiret, de  la ville d’Orléans et de Quimper, de la Communauté de Communes Val d’Or-Forêt et du Centre National du Livre.

Les Cahiers Max Jacob sont présents chaque année, en octobre,  au Salon de la revue organisé par ENT’REVUES (espace des Blancs-Manteaux à Paris) grâce à l’aide de Livre Au Centre, agence régionale pour le livre en région Centre.