Les Cahiers Max Jacob n°9

De 1876 à 1944, des débuts de la Troisième République à sa déportation tragique à Drancy, Max Jacob a été confronté à de nombreux événements historiques nationaux et internationaux : affaire Dreyfus, Grande Guerre, instabilités gouvernementales, crise économique, montée des régimes totalitaires, génocides. Comment s’inscrit-il face à ces événements en tant qu’écrivain d’avant-garde ? Range-t-il l’activité artistique dans une autonomie ? Reste-t-il sur la même position tout au long de son parcours ? Ce volume tente de répondre à ces questions qui sont aussi cruciales que peu évoquées par la critique. S’il est commun de dire que Max Jacob n’est pas un écrivain politiquement « engagé », il reste néanmoins à considérer ses positionnements effectifs dans sa vie comme dans son œuvre. Ces éléments peuvent être observés à travers des études de sa biographie et de sa pratique épistolaire, mais ce volume accorde également une place importante à sa production poétique.

Ces Cahiers présentent les actes de la journée d'étude organisée par l'AMJ le 6 février 2009 à l'université d'Orléans

Vous pouvez accéder à certains articles gratuitement en parcourant le sommaire du numéro ci dessous,
pour acquérir la revue cliquez ici

Pour citer les articles en libre accès :
NOM Prénom, « Titre de l’article », Cahier Max Jacob, n°9, Les Amis de Max Jacob, 2009, page.
Nous vous remercions de bien vouloir vous conformer aux règles de copyright en vigueur.

Sommaire


Retour
Panier
Édités par l’association des Amis de Max Jacob, LES CAHIERS MAX JACOB — revue annuelle — sont publiés avec le concours du Ministère de la Culture et de la Communication-DRAC Centre, du Conseil Général du Loiret, de  la ville d’Orléans et de Quimper, de la Communauté de Communes Val d’Or-Forêt et du Centre National du Livre.

Les Cahiers Max Jacob sont présents chaque année, en octobre,  au Salon de la revue organisé par ENT’REVUES (espace des Blancs-Manteaux à Paris) grâce à l’aide de Livre Au Centre, agence régionale pour le livre en région Centre.